Menu principal

Comprendre le système nerveux
par Journal L'Attisée le 2017-05-01

Si l’on voulait définir ce système en une phrase, on pourrait dire qu’il reçoit et transmet de l’information. Il contrôle tous les autres systèmes et organes du corps. Le but ultime est de répondre adéquatement et de façon optimale aux différents stimuli provenant de notre environnement. Par une meilleure compréhension de chaque partie du système nerveux, il est plus facile de savoir ce qu’il peut accomplir et de quelle manière.

Les récepteurs

Afin de savoir ce qui se passe à l’intérieur ainsi qu’à l’extérieur du corps, le cerveau utilise des récepteurs. Les 5 sens qui nous permettent de sentir, voir, écouter, goûter et de ressentir utilisent différents récepteurs. Il y a aussi une multitude d’autres récepteurs dans le corps qui mesurent, en tout temps, la quantité d’oxygène dans le sang, la position de votre corps dans l’espace ou la douleur.

La moelle épinière

Comme le câble qui relie l’éolienne à la maison, l’information provenant des récepteurs est acheminée au cerveau par les nerfs et la moelle épinière. Un réflexe immédiat surviendra, comme retirer la main rapidement en touchant un objet très chaud ou alors l’information continuera jusqu’au cerveau afin d’être analysée pour une réponse plus complexe.

Le tronc cérébral

Entre le cerveau et la moelle épinière, il y a des « étages » dont le tronc cérébral. Celui-ci peut se subdiviser en 3; le mésencéphale, le Pons et la moelle allongée. Afin de comprendre d’où proviennent certaines maladies comme le Parkinson ou le mal des transports, il sera important de le préciser dans de futures chroniques. Plusieurs nerfs crâniens qui ont un contrôle sur le mouvement des yeux, l’expression faciale ou la parole y sont reliés. Des centres de contrôle de certaines fonctions vitales y sont aussi reliés comme la respiration, la digestion ou le rythme cardiaque.

Le cervelet

Une grande partie de l’information de certains récepteurs transitera par le cervelet. Une région se trouvant à l’arrière de la tête et ayant un nombre de cellules nerveuses plus élevées que dans le reste du système nerveux. Il coordonne plusieurs fonctions qui nous permettent une posture et des mouvements adéquats ainsi qu’une habileté et une fluidité lors d’apprentissage, de la parole et de l’attention. L’alcool affecte le cervelet donc, quelqu’un souffrant d’un problème à cet endroit aura les mêmes symptômes que s’il avait consommé quelques verres de trop.

Les noyaux gris centraux

Ces structures agissent comme filtres et ont une influence sur des fonctions aussi diversifiées que le mouvement des yeux, les émotions ou la motivation.

Le thalamus

Toutes les informations sensorielles (sauf l’odorat) transitent par le thalamus qui répartira par la suite celles-ci aux endroits appropriés du cerveau. Il est le vice-président du système nerveux.

Le cortex

Cette région est la plus évoluée et nous permet d’être conscients. Plusieurs différentes parties la composent ayant chacune des fonctions différentes et s’échangeant des informations dans un réseau complexe.

Le système nerveux peut se modeler, changer, faire de nouvelles connexions. Ce processus se nomme la neuroplasticité. Elle peut être positive quand vous bougez ou en acquérant de nouvelles habiletés, elle peut aussi être négative.

Dr Richard Turmel, BSc, DC, chiropraticien

FABBIR (Fellow of the American Board of Brain Injury and Rehabilitation)

DACNB (Diplomate of the American Chiropractic Neurology Board)



Mots-Clefs

système  nerveux  information  stimuli  
Espace publicitaire