Menu principal

Le pied d’athlète
par Journal L'Attisée le 2017-06-01

La mycose cutanée aussi appelée pied d’athlète ou tinea pedis, est une infection superficielle de la peau. Elle est causée par des champignons qui colonisent la kératine. Elle débute le plus souvent entre les orteils, le 4e espace interdigital est le plus souvent touché. La peau est macérée de couleur blanche et se détache facilement. Ces lésions macérées et malodorantes s’accompagnent généralement de démangeaisons intermittentes pouvant s’étendre sur la plante des pieds. Il apparaît souvent des vésicules en satellites rougeâtres sur la peau infectée par les champignons.

Le pied d’athlète se développe en présence d’humidité et de chaleur excessive. Les personnes souffrant d’hyperhidrose (transpiration des pieds) sont plus prédisposées à ce type d’infection ainsi que les personnes atteintes de mycose unguéale (champignons sur les ongles de pieds).

Les personnes diabétiques, celles sous traitement de chimiothérapie ou avec un déficit immunitaire sont plus à risque à cette affection de la peau. Les traitements antibiotiques et les traitements avec des corticostéroïdes peuvent également altérer la flore fongique et bactérienne.

Le pied d’athlète est une infection contagieuse et peut facilement se transmettre d’une personne à une autre. Voici les endroits les plus susceptibles d’être en contact avec ce champignon : les piscines publiques, les gymnases, les vestiaires, les douches, les spas, etc.

Le port de chaussures ou les bas appartenant à un autre individu peuvent aussi vous exposer à ce type de mycose cutanée. Il est donc primordial de ne pas porter les bas et les chaussures d’une autre personne. Les sandales ou les chaussures d’eau sont nécessaires dans les endroits publics pour ne pas exposer les pieds nus sur une surface potentiellement infectée par un champignon ou pour ne pas transmettre notre pied d’athlète aux individus côtoyant l’environnement.

Si vous pensez être atteint de pied d’athlète, de mycose unguéale, de transpiration excessive ou autres troubles cutanés sur les pieds qui persistent, contacter un professionnel de la santé du pied.

En attendant de voir votre infirmière formée en podologie, vous devez :

  • Laver vos pieds tous les jours ;
  • Assécher les pieds et entre les orteils après la douche ou le bain ;
  • Garder vos pieds au sec en changeant vos bas à tous les jours ou plusieurs fois durant la journée au besoin ;
  • Porter des chaussures faites de matériaux non occlusifs, c’est-à-dire qui respirent.

Nathalie Soucy, infirmière en podologie, Piédestal



Mots-Clefs

pied  pied d'athlète  
Espace publicitaire