Menu principal

Le temps des Fêtes autrefois et aujourd’hui
par Journal L'Attisée le 2017-12-08

Je m’appelle Véronique. Dans le temps des Fêtes, je passais de beaux moments en famille. Noël, c’était le sapin, le réveillon. Ça me prenait deux bûches au chocolat : une pour Noël et une pour le jour de l’An, car la bûche, ça fait « fêtes ».

Il y avait la musique avec les « records », et les cadeaux, puis les repas avec les tantes et les oncles et leurs enfants. On jouait aux jeux et on y passait la nuit. Il y avait des grosses familles. Quel bon vieux temps !

Aujourd’hui, c’est souvent différent : on est seul ; on a quelques amis. Et on connait d’autres personnes qui sont seules. Je me console en pensant aux personnes dans les hôpitaux ou pire, à ceux qui couchent dans la rue. Tous n’ont pas de maison pour Noël.

On peut s’accrocher à ses beaux souvenirs, mais ne peut-on pas passer un beau temps des Fêtes quand même ?

D’abord la musique : on peut en écouter partout, à la radio ou à la télévision qui ont leurs programmes spéciaux, ainsi que nos CD préférés. Mon plaisir, c’est de m’acheter un nouveau CD de Noël chaque année… Pour ceux qui aiment les films, c’est le moment des films de Noël remplis d’émotion, de « Ciné-cadeau » qui revient chaque année.

On ne peut pas oublier les décorations. Pourquoi ne pas donner à notre appartement ou à notre chambre un petit air des Fêtes, qui nous changera de notre environnement habituel? On peut faire un peu d’exercice en prenant une marche pour aller voir les décorations dans notre rue, dans les magasins des environs ou même au centre d’achat. Et quand on peut difficilement sortir, sur la neige ou la glace, il y en a qui font du vélo stationnaire, on peut même imaginer qu’on fait une vraie randonnée, ou pratiquer d’autres petits exercices pour garder la forme.

Même si ça se fait moins, on peut envoyer une série de cartes à ceux qui sont justement trop loin pour fêter avec nous. Ça développe notre créativité si on les bricole et ça fait plaisir à recevoir. Peut-être qu’on en recevra en retour…

Pour les repas, pourquoi ne pas se cuisiner un bon plat et en faire un peu plus pour quelqu’un, d’abord on peut prendre plus de temps, ou encore se payer un « petit spécial » ou se commander une bonne pizza? Et pourquoi ne pas remplacer le réveillon d’autrefois par un brunch avec notre voisine ?

Maintenant, les cadeaux : à défaut d’avoir un gros budget, on peut soigner l’emballage. là encore utiliser notre créativité et pourquoi pas des décorations et des matériaux récupérés. C’est le moment de se gâter soi-même aussi.

Et tiens, puisqu’on a du temps, que diriez-vous de faire des mots-mystères ou des casse-tête? C’est bon pour la mémoire, la dextérité, la patience et la persévérance. Si on a la possibilité, faire de l’ordinateur, c’est une belle activité. On apprend beaucoup, on peut se pratiquer à écrire, même si on ne joue rien qu’à des jeux. C’est un passe-temps.

Eh bien ! voilà nos suggestions que nous vous transmettons sous la plume de Véronique. Des fois, c’est mieux de « faire » sa vie, même si certaines choses, on ne les a pas choisies.

Passez un beau temps des Fêtes !

Martine Blouin et le groupe de l’éducation des adultes d’Horizon Soleil



Espace publicitaire