Menu principal

Moi j’mange … !
par Journal L'Attisée le 2018-11-07

Sans devenir trop friand de statistiques, le constat de quelques-unes ne prête pas à saliver mais porte plutôt à interrogation.


La fin justifiant les moyens, on prend les grands après avoir assouvi sa faim. L’appétit n’y étant plus, les restes viennent souvent gonfler le ventre des poubelles. Comblées sont-elles de recevoir de chaque Canadien 183 kg de nourriture par année, bien qu’envieuses des 200 kg de légumes et de céréales gaspillés dans l’Asie industrialisée (Chine, Japon et Corée du Sud). Bacs et boites à ordures du monde entier, gueules grandes ouvertes pour combler leur insatiable besoin, ingurgitent ainsi pour 750 milliards $ de nourriture par an, selon la FAO. Bien des réfugiés ou victimes de famine auraient de quoi rester sur leur appétit ou faire une indigestion devant ces surplus de nos réfrigérateurs devenus tout à coup moins attirants, une fois nos désirs et plaisirs de table assouvis.


En conséquence de notre mauvaise gestion de la nourriture, l’environnement y goûte grandement. Toujours selon la FAO, « 1,3 milliard de tonnes de nourriture sont gaspillées chaque année. La nourriture produite sans être consommée occupe 30 % des terres cultivables et engloutit un volume d’eau équivalent au débit annuel du fleuve Volga en Russie. Elle est de plus responsable du rejet dans l’atmosphère de 3,3 gigatonnes de gaz à effet de serre ».


Cette corne d’abondance ne m’invite certes pas à consommer l’indifférence mais m’incitera plutôt à dicter à ma poubelle un régime pour ses kilos en trop!


Sources : La Vie en Vert, Reportage de Steve Proulx, Télé Québec, 11 novembre 2009

Rapport FAO : le gaspillage alimentaire coûte cher à la planète, 13 septembre 2013


Serge Picard



Mots-Clefs

serge  picard  mange  moi  moi j'mange  déchet  
Espace publicitaire