Menu principal

5 conseils pour festoyer en santé
par Journal L'Attisée le 2018-12-05

Le temps des fêtes approche à grands pas et qui dit partys et cochonnailles dit aussi ballonnements, lendemain de veille et prise de poids. Voici quelques bons conseils, question d’éviter les pièges nutritionnels typiques de cette période de l’année et, surtout, de débuter la nouvelle année du bon pied, sans trop de regret.


Piège #1 : On se prive de goûter aux plats riches en gras ou en sucre.

Au lieu de se priver et de le regretter, on choisit deux ou trois plats qui nous font envie dans le buffet ou on prend la moitié d’une portion du mets convoité. Et surtout, on n’oublie pas de savourer! On évitera ainsi de se sentir frustré et de s’empiffrer en janvier.


Piège #2 : On arrive à un dîner tardif le ventre vide et on engouffre tout ce qui nous passe sous la main.

On prévoit le coup et on prend une collation nutritive (quelques noix, smoothie protéiné, crudités et houmous, pomme avec beurre d’amandes, etc.) avant de quitter la maison, puis on boit beaucoup d’eau avant le repas.


 Piège #3 : Au buffet, on remplit notre assiette à raz-bord et on se ressert pour goûter tous les plats. On fait un premier tour du buffet pour voir ce qui est offert, puis on choisit uniquement ce qui nous fait vraiment envie. Le but est de se servir une assiette raisonnable et de retourner au buffet seulement pour le dessert. Pour éviter la tentation, on prend le temps de mastiquer et de discuter avec notre famille et nos amis.


 Piège #4 : On profite du temps des fêtes pour savourer lait de poule, punch et autres boissons festives (… et caloriques). On limite la quantité d’alcool en sirotant lentement notre verre, en diluant notre consommation avec de l’eau minérale ou en optant pour des boissons non alcoolisées comme un Virgin Caesar.


 Piège #5 : On a tellement festoyé qu’on saute notre séance de gym ou de yoga et on reste inactif. On planifie des siestes de 30 minutes ou des séances de yoga restaurateur durant les fêtes pour se requinquer et on profite des belles journées d’hiver pour bouger tout en s’amusant. Patin, ski, raquette… ce n’est pas le choix qui manque! Et ça peut être aussi simple que de construire un fort ou faire un bonhomme de neige. Les enfants vont adorer et on ne verra pas le temps passer.

Et surtout, on n’oublie pas que, si on fait quelques petits excès un soir, on peut toujours se reprendre le lendemain!

Source : Pascale Jacquin

Nathalie Soucy, infirmière



Mots-Clefs

nathalie  soucy  piedestal  festoyer  santé  
Espace publicitaire