Menu principal

Aménagement d’un cadran solaire à la Place Publique de Saint-Aubert
par Journal L'Attisée le 2018-12-08

Monsieur Ghislain Deschênes, maire de Saint-Aubert, monsieur René Pelletier, propriétaire de la Fonderie Pelletier, monsieur André Robichaud, ex-président de la Corporation de développement communautaire de Saint-Aubert, monsieur Raymond Picard, président de la Corporation de développement communautaire de Saint-Aubert



La Place Publique de Saint-Aubert fourmille depuis son aménagement en 2016. Pour bonifier cet espace public, monsieur René Pelletier a fait don à la municipalité d’une véritable œuvre d’art : un cadran solaire conçu et fabriqué dans son atelier.


Don d’un cadran solaire

Monsieur René Pelletier, propriétaire de la Fonderie Pelletier, rêvait depuis longtemps de fabriquer un cadran solaire. La Place Publique lui semblait l’endroit idéal pour aménager ce dispositif qui donne l’heure à partir de la position du soleil. Monsieur Pelletier a fait don de son œuvre à la municipalité, qui aura nécessité de nombreuses heures de planification et de travail. Celui-ci a eu le soutien de monsieur Jasmin Gauthier, président de la commission des cadrans solaires du Québec (CCSQ) pour la conception technique, l’installation et la mise en fonction du cadran.


Une Place Publique qui fourmille

La Place Publique, aménagée au coin de la rue Principale et de la rue de l’Église en partenariat avec la Corporation de développement communautaire de Saint-Aubert, atteint son principal objectif, soit celui de fournir un lieu d’échanges et de rassemblement aux citoyens, aux cyclistes et aux touristes. Au cours des derniers mois, de nombreuses activités sportives et culturelles y ont eu lieu.


Le maire de Saint-Aubert, monsieur Ghislain Deschênes, dresse un bilan positif de l’utilisation de cette nouvelle aire de rencontre. Selon ce dernier, «l’aménagement de la Place Publique a grandement contribué à l’obtention du 4e Fleuron lors de la classification de 2017, en plus d’améliorer les services à la population». La municipalité a d’ailleurs obtenu le prix «Coup de cœur» pour la plus belle progression dans la grille de classification des Fleurons du Québec (catégorie moins de 5 000 habitants).


Maryse Fleury, conseillère aux communications et au marketing territorial, MRC de L’Islet



Espace publicitaire