Menu principal

Le travail de Soupe au Bouton reconnu par CENTRAIDE
par Journal L'Attisée le 2019-02-05

Guy Drouin (CDC), Martine Émond (SAB), Ginette Desbiens(SAB), Sylvie Fortin (CDC), François Blay Martel et Emmanuelle Brind’Amour de Centraide, Line Grenier (SAB) et Richard  Landry (Nouveaux Sentiers)


Après une démarche de plus de deux années, l’organisme Soupe au Bouton obtient un financement de Centraide Québec-Chaudière-Appalaches de 33 000 $ pour une première année.


En effet, le jeune organisme en sécurité alimentaire recevra via le Fonds d’initiative du développement communautaire (FIDC) de Centraide une somme de 33 000 $. « C’est une reconnaissance fort appréciée du conseil d’administration ainsi que des nombreux bénévoles de Soupe au Bouton. Cette contribution valorise le travail effectué depuis le début par l’ensemble de l’équipe. D’autant plus que Centraide est l’une des plus exigeantes organisations quant à l’acceptation de nouveau membre », précise la présidente de l’organisme Ginette Desbiens.


Issu des projets SISCA (Solidarité et inclusion sociale Chaudière-Appalaches) des MRC de Montmagny et de L’Islet, l’organisme Soupe au Bouton a été créé le 1er juin 2016 et a été accompagné par la CDC ICI Montmagny-L’Islet jusqu’au 31 décembre dernier. Depuis l’organisme vole de ses propres ailes.


La CDC avait le mandat de piloter le dossier en sécurité alimentaire par les comités SISCA de chacune des MRC. Les membres des comités avaient l’exigence que les actions fassent une différence tangible pour les concitoyens moins favorisés. « Avec cet investissement de Centraide qui arrive à point, l’équipe de la CDC conclut ce mandat avec un sentiment de belle réussite. L’organisme Soupe au Bouton a un bel avenir devant lui. Ce financement était un des plus importants objectifs que nous avions à réaliser. » explique le directeur de la CDC Guy Drouin. Il ajoute également que tous les membres de la CDC et des comités SISCA doivent se sentir concernés par ce succès collectif.


Pour sa part, Emmanuelle Brind’Amour, conseillère en mobilisation à Centraide, s’est dite impressionnée par la quantité des actions réalisées ainsi que de la rapidité de croissance de l’organisme. La mobilisation des bénévoles et sa vie associative ont joué pour beaucoup dans cette reconnaissance. Depuis, Centraide a référé à la CDC ICI Montmagny L’Islet des projets d’initiatives en sécurité alimentaire considérant que l’accompagnement d’une CDC pour le démarrage est un exemple à suivre.


Source : Guy Drouin, CDC ICI Montmagny-L’Islet



Espace publicitaire