Menu principal

Le bonheur
par Journal L'Attisée le 2019-02-09


Certaines études effectuées durant les dernières années nous indiquent qu’il y a certains facteurs qui influencent notre niveau de bonheur.


  • L’hérédité serait responsable d’environ 50 % de votre niveau de bonheur.
  • L’endroit où nous habitons, notre salaire, notre métier, etc. déterminent seulement 10 % de notre niveau de bonheur.
  • Les activités volontaires, c’est-à-dire tout ce que nous faisons consciemment pour être heureux par exemple : prendre une marche au bord du fleuve, aller au cinéma, lire un bon livre, regarder le coucher du soleil seraient les éléments les plus importants, soit 40 % de notre niveau de bonheur. Aucun besoin de gagner à la loterie pour être heureux!


Cela signifie que nous sommes plus puissants que nous avons tendance à le croire. Donc, peu importe d’où nous venons, peu importe ce que nous avons vécu, peu importe où nous allons. Nous avons le pouvoir de changer notre niveau de bonheur.


Le moment peut vous sembler mal choisi de parler du bonheur, si vous vivez en ce moment une rupture, un deuil, une perte d’emploi ou toute autre tornade dans votre vie. Même si elle vous semble violente et dévastatrice, cette tornade amène toujours le changement. Elle engendre un grand ménage pour repartir sur des nouvelles bases plus solides.


Peu importe vos blessures, vos souffrances, vos cicatrices, car toutes ces fêlures laissent passer la lumière et annoncent la possibilité d’une renaissance. Nous avons tendance à chercher le bonheur dans l’évitement de la souffrance, ce qui est un non-sens. L’un ne va pas sans l’autre. En vérité, le bonheur et la souffrance comme tous les extrêmes dansent sur le même air! N’oubliez pas que la lumière paraît plus vive après une période sombre.


Source : Une irrésistible envie de fleurir de Christine Michaud



Mots-Clefs

bonheur  nathalie  soucy  infirmière  
Espace publicitaire