Menu principal

Histoire du lac Trois-Saumons
par Journal L'Attisée le 2019-04-06

Premières concessions de terres autour du lac et chemins rudimentaires d’accès

Le lac Trois-Saumons est sis en partie dans la seigneurie Port-Joly et les premier et second rangs du canton Fournier. Ce dernier a été érigé le 21 mai 1861 en l’honneur de l’arpenteur et député François Fournier ; il était désigné auparavant sous le nom d’Augmentation d’Ashford. Les 3 routes d’accès au lac sont fort anciennes mais elles ne sont demeurées que de simples sentiers pendant fort longtemps. La carte de Charles Fournier de 18261 ne montre aucun chemin menant au lac tandis que celle de Joseph Bouchette en 1831 montre une route et quelques bâtiments. Malgré des recherches approfondies, il n’a pas été possible de déterminer les propriétaires des bâtiments et les emplacements exacts qu’ils occupaient. La carte de 1831 montre que la route nord-est (future route Bélanger), sise à la décharge du lac, se rendait déjà jusqu’à cet endroit.

Carte de Joseph Bouchette montrant la route d’accès au lac Trois-Saumons vers 18312


La carte de 18543 de Charles-François Fournier, arpenteur, député et premier maire de Saint-Jean-Port-Joli, indique des bâtiments près de la décharge du lac Trois-Saumons. La carte montre un champ en culture avec un édifice situé sur la partie sud-ouest du lot 14 de la deuxième concession et une bâtisse sur le lot 13 de la première concession4. Il pourrait s’agir des terres de Joseph Cloutier et d’Isaac Fournier dont les noms figurent sur une carte similaire en date du 20 mars 18495 et dont le premier a obtenu concession6. Sur cette même carte, on note que la route de 1831 a été allongée ; elle enlace maintenant la partie est du lac et communique avec la route Elgin via le rang Sainte-Marie connu aujourd’hui sous le nom de chemin Arago.7

Carte cadastrale du lac Trois-Saumons dans la seigneurie Port-Joly (1881)


Carte cadastrale du lac Trois-Saumons dans le canton Fournier (1881)


Les numéros de lot abordés tout au long de cette chronique font référence au cadastre primitif ou réformé de 1881 mais rarement au cadastre actuel en vigueur depuis 2012. Les deux cartes qui suivent montrent la concordance entre les numéros des deux premiers cadastres et permettront au lecteur de mieux s’y retrouver. Les numéros plus gros en gras font référence au cadastre primitif tandis que les plus petits désignent les numéros de lots du cadastre de 1881. Une carte interactive du cadastre actuel est disponible sur le site de la MRC de L’Islet pour ceux qui souhaiteraient obtenir de plus amples informations.

Le tableau suivant nous permet de connaître les noms des premiers propriétaires fonciers autour du lac Trois-Saumons dans le canton Fournier. Toutes les terres du quatrième rang qui bornent le lac ont été concédées avant 1859 par billets des seigneurs du Port-Joly ; il n’a pas été possible de délimiter leur emplacement exact. 

Tableau 1- Concessions de terres autour du lac Trois-Saumons dans le canton Fournier8



Notes
1 François Fournier, Carte de l’Augmentation d’Ashford, Bibliothèque et Archives nationales, carte E21, S555, SS1, SSS3, PF, 8-1.
2 Joseph Bouchette, Carte de la Côte-du-Sud et de Charlevoix, Bibliothèque et Archives nationales, carte E21, S555, SS1, SSS3, P1. Seule une petite partie de la carte de Bouchette entourant le lac Trois-Saumons est montrée.

3 François Fournier, Carte de l’Augmentation d’Ashford, Bibliothèque et Archives nationales, carte E21, S555, SS1, SSS3, PF, 8-1.

4 Ces numéros de lots font référence au cadastre primitif. Avec la réforme de 1881, la partie d’intérêt du lot 13 devint le lot 63 du premier rang du canton Fournier ; celle du lot 14 devient le lot 136 du second rang du canton Fournier.

5 Ovide-Bruno Fournier, Carte d’une partie du canton Fournier montrant le lot 13, Bibliothèque et archives nationales du Québec, 20 mars 1849, carte E21, S63, SS1, SSS1.

6 Une carte de Charles-François Fournier en date du 25 juillet 1861 confirme le titre de propriété de Joseph Cloutier.

7 Ces routes primitives ne demeurent toutefois que de simples sentiers.

8 Rapport Langelier, Terres octroyées par la couronne dans la province de Québec de 1763 au 31 décembre 1890, Imprimeur de la Reine, 1891, p. 527-528. Les numéros de lots correspondent au cadastre primitif de 1854 ; ils sont tous sur le pourtour du lac Trois-Saumons.



Espace publicitaire