Menu principal

Un salut, 102 souhaits
par Journal L'Attisée le 2019-06-19


Monsieur Louis de Gonzague Robichaud tient le flambeau des centenaires de Saint-Aubert en fêtant ses 102 ans.

Autonome jusqu’à la limite de la force de ses jambes, il est difficile pour monsieur Gonzague (de son nom familier) de s’asseoir et de ne pas réaliser lui-même les multiples tâches qu’il accomplissait autrefois. Le fil de son histoire déroule avec lenteur sa vie, les joies, les peines, les triomphes et les combats qui ont meublé son immense grenier aux souvenirs. De plus, là-haut, le cercle des centenaires de M. Picard (104 ans) à qui il invente mille drôleries souvent… mensongères qui les font « mourir » de rire, est complet pour encore quelques années. « Prenez votre temps M. Robichaud ». Mme Délia (Daigle, 106 ans) n’est pas égoïste ; elle est prête à partager son titre d’aînée.


Gageons que les gentilles préposées lui font de l’œil car il est bon garçon et participe aux activités qui délassent, sans compter qu’elles ne détestent pas piquer des p’tites jasettes pour parler jardinage, danse et surtout l’entendre raconter ses souvenirs et anecdotes. Fidèle croyant, il prie encore régulièrement le Seigneur pour le remercier de ses bontés et participe régulièrement aux messes chantées au Centre d’hébergement. Avec joie, on lui a organisé une fête de reconnaissance par une célébration d’Action de grâces jumelée avec les 66 ans de prêtrise de l’abbé Luc Deschênes. C’est tout un honneur et mon p’tit doigt me dit que l’abbé aimerait ça fêter encore avec notre centenaire. Cette belle journée a aussi réuni quelques membres de sa famille pour un joyeux repas. Nos meilleurs vœux, Monsieur Robichaud!

Par Rose-Hélène Fortin



Espace publicitaire