Menu principal

L’Islet en art… et en musique présente : LinGi, l’alto klassik-rock De Vivaldi à Smoke on the Water
par Journal L'Attisée le 2019-10-03


Line Giasson est originaire de L’Islet. Elle y a passé son enfance et son adolescence. Musicienne à l’alto électrique, elle détient une maîtrise en alto de l’University of Rochester, New York.


Depuis plus de 25 ans, elle mène une carrière artistique qui se démarque dans la pratique et la promotion de la musique classique comprenant des œuvres solistes, la musique de chambre et orchestrale. Elle s’est distinguée comme soliste avec orchestre, en tant que membre du quatuor à cordes de La Tournée, avec 130 concerts à son actif et avec l’Orchestre symphonique de l’Estuaire comme alto-solo.


Parce qu’elle y croit, son but est de promouvoir l’alto et démocratiser la musique classique. Elle veut attirer un auditoire porté vers le populaire et l’amener vers d’autres avenues. Elle interprète des œuvres classiques en combinant l’originalité de l’œuvre avec un accompagnement électrique qui suscite une ouverture sur le monde classique et en l’occurrence, sur l’appréciation de l’alto.


Rejoindre un jeune public, avoir un impact positif dans l’apprentissage de la musique et contribuer à l’évolution de celle-ci, voilà la mission qu’elle se donne.


C’est en 2000 qu’elle a constaté cet intérêt du public et réalisé les prémices de son projet alors qu’elle était directrice artistique de l’Orchestre de chambre de Baie-Comeau. Lors d’un concert, elle a interprété le Mouvement perpétuel de Novacek ainsi que le 3e mouvement du concerto de Bartok avec l’orchestre et des instruments électriques comme la guitare, la basse, le piano et la batterie. L’enthousiasme et l’appréciation furent une révélation.


Le 18 octobre à 20 h, à la salle municipale Saint-Eugène de L’Islet, la Corporation des Arts et de la culture est fière de vous présenter cette artiste qui sera accompagnée de ses musiciens : Valérie Timofeeva au clavier, détient une maîtrise en piano du Conservatoire de musique de Québec et une maîtrise en accompagnement vocal du Hochschule für Musik Franz Liszt, Weimar, Allemagne.


Maxime D’Anjou à la guitare électrique, possède une maîtrise en guitare, interprétation jazz de l’Université Laval. Gaspard Daigle à la basse, a une maîtrise en contrebasse du Conservatoire de musique de Québec. Loïc Paradis- Laperrière, à la batterie, a obtenu un baccalauréat en musique de l’Université Laval.


Les billets sont en vente à la Librairie Livres en Tête à Montmagny, au Café Bonté Divine à Saint-Jean-Port-Joli, chez Rona-Quincaillerie Jos Proulx à L’Islet, en ligne sur lepointdevente.com ou à la porte le soir du spectacle.


Renseignements, visitez www.cacli.qc.ca ou 418 247-3331. Bienvenue à tous!


Chantal Castonguay, Corporation des arts et de la culture de L’Islet.



Espace publicitaire