Menu principal

Octobre de rêve !
par Journal L'Attisée le 2019-10-08

Fort des résultats très positifs qu’ont connus mes prédictions de janvier dernier, je me sens investi d’en proposer quelques autres pour le présent mois. Mon petit doigt ayant déjà été trop sollicité, c’est à mon index que je confie cette noble tâche.

Il prédit qu’octobre nous en fera voir de toutes les couleurs, tant dans nos forêts de feuillus que dans celle de la scène fédérale. Teintes de rouge, de vert, d’orange et même de bleu iriseront ses premières semaines.


Il ajoute que le 21 dudit mois, plus de vingt-cinq millions de personnes auront la lourde tâche de tracer un X. Celui-ci se traduira par le choix de 338 personnes, nouvelles ou récidivistes, qui participeront aux ébats, … que dis-je, aux débats d’une 43ième législature canadienne.


Sans risque d’erreur, mon index prédit les prochains résultats du scrutin à venir, soit un gouvernement rejeté par une majorité d’électeurs dirigera nos destinées pendant les prochaines années.


Avec la même certitude, il assure que pendant ce mois nos forêts feront miroiter leurs teintes automnales et les partis politiques leurs couleurs fédérales. Chacun d’eux, à coups de promesses enrubannées de slogans, se lancera au jeu de l’offre et de la demande dans un magasinage de votes. Quand l’un dira choisir d’avancer, un second voudra en faire plus pour nous et ce, dès maintenant; un autre promettra de se battre pour nous alors qu’un quatrième, ne se disant ni à droite, ni à gauche voudra nous amener vers l’avant ensemble. Alors qu’un cinquième spécifiera que le Québec, c’est nous un dernier rêvera d’un état fort et libre.


Dans l’ombre d’un doute, mon index s’interroge : toutes ces bonnes intentions que recèlent ces beaux discours nous proposent un éden mais ne contribueront-elles pas plutôt à venir paver l’enfer?


Fidèle indicateur venant prêter main forte à mon index, mon auriculaire assure que pendant que se multiplieront bons coups, jambettes, débats, coups de gueule, enjeux environnementaux, économie, tomberont inexorablement les feuilles et que les enfants rêveront d’Halloween; qu’à l’instar de Félix Leclerc, il parie que du fiston des trois premières semaines du mois on aura oublié le nom dès le début de sa quatrième.


Serge Picard



Mots-Clefs

octobre  rêve  Serge  Picard  
Espace publicitaire