Menu principal

Mille feuilles pour janvier
par Journal L'Attisée le 2020-01-02


Aucun fil conducteur dans mes propositions de ce mois-ci. Que le plaisir!


Salina, les trois exils (2018). L’écriture de Laurent Gaudé nous charme dans ce conte venu du désert, de la savane. L’histoire de Salina, femme au destin marqué par trois exils, est racontée par son fils, qui la tient d’elle. Et le jeune homme s’est toujours empli avec avidité de ces mots pressentant qu’ils lui étaient donnés pour qu’il grandisse. Une atmosphère envoûtante colore le récit.


Dany Laferrière, Journal d’un écrivain en pyjama (2013). Un agréable ouvrage dans lequel Laferrière nous entraîne au coeur de ses réflexions sur l’acte d’écrire autant que sur la lecture. Les livres ne se font pas par hasard, mais parce qu’il y a des lecteurs qui, du fond de leur chambre, les réclament en silence. Intéressant d’y découvrir, en plus de ses manies d’écrivain, ses auteurs fétiches.

En un recueil, quatre courts romans de Barbara Constantine : Allumer le chat (2007), À Mélie, sans mélo (2008), Tom, petit Tom, tout petit homme, Tom, (2010), Et puis, Paulette, (2012). Quatre sympathiques histoires de familles, d’amis, d’entraide, de résilience, avec des pointes d’humour. Chacune des histoires a ses protagonistes mais il arrive que ceux-ci réapparaissent dans les romans suivants, en tant que figurants ou personnages secondaires. Chaque roman peut toutefois être lu indépendamment des autres. Une brève nouvelle, My beautiful week-end (2014) complète cette édition. Celle-ci n’a toutefois aucun rapport avec les récits précédents.


Jean d’Ormesson, Un jour je partirai sans en avoir tout dit (2013). On est souvent porté à vouloir à tout prix démêler vérité et fiction dans les romans, même si habituellement les auteurs nous conjurent de n’en rien faire, de prendre l’oeuvre telle qu’elle est, sans plus. Mais comment y échapper lorsque dans un roman on reconnaît tant d’éléments de la vie de l’auteur? C’est le cas de celui-ci. Récits de jeunesse parsemés de personnages réels et fictifs, histoire d’amour, réflexion sur le temps (Le présent est coincé entre le passé et l’avenir. C’est un entre-deux minuscule jusqu’à l’inexistence), sur l’écriture, sur Dieu. Premier titre que je lis de cet auteur, une belle découverte.


Bonne lecture!



Mots-Clefs

Rachel  Grou  mille  feuilles  janvier  
Espace publicitaire