Menu principal

Et si c’était vrai…?
par Journal L'Attisée le 2020-03-09

Dans un livre La Terre inhabitable, sous-titré Vivre avec 4° C de plus, publié en 2019, David Wallace-Wells, chercheur et éditorialiste au New York Magazine, offre une vue d’ensemble de la situation du changement climatique. Les constats qu’il présente dans son document sont issus des publications scientifiques qu’il a épluchées au fil des dernières années ainsi que d’entrevues auprès de dizaines de chercheurs. Dans un entretien accordé à la revue Québec Science, présentée dans son numéro de janvier-février 2020, il signale que la couverture de la situation par les journalistes est trop prudente, ménageant les avenues par trop pessimistes et tronquant par conséquent la vérité.


« La situation est pire, bien pire que vous ne l’imaginez. La progression lente du changement climatique est une fable, y croire est presque aussi dangereux que de penser qu’il n’existe pas. » Telles sont les premières lignes du volume, mettant ainsi la table à un scénario nettement plus alarmiste. En effet, même avec des températures augmentant de 2° C les répercussions négatives seront majeures ; décuplées seront-elles si la tendance actuelle se maintient car elle mènera à une augmentation de 4° C vers 2100.


L’auteur énumère une série de conséquences qui sont déjà à nos portes et qui pourront s’amplifier : baisses des récoltes, pénuries alimentaires et famines, sécheresses et feux de forêts plus fréquents, montée des eaux et inondations, mort des océans, tempêtes de tous genres, pénurie d’eau douce, épidémies, pollution atmosphérique, effondrement économique et guerres du climat, un déclin de l’espérance de vie, des migrations massives, une recrudescence des conflits armés, une chute des démocraties.


Et si c’était vrai…? Ne serait-il pas alors temps que le déni de certains dirigeants aux lunettes roses tourne au vert… vert foncé bien plus que vert pâle?


Sources : David Wallace-Wells, La Terre inhabitable, Robert Laffont 2019

Québec Science, Une terre inhabitable : un destin évitable?,

Janvier-Février 2020


Serge Picard



Espace publicitaire