Menu principal

L’émigration aux États-Unis (suite) Janvier 2021
par Journal L'Attisée le 2021-01-11

Il n’est pas possible de passer en revue tous les gens de notre région qui sont allés travailler au États-Unis. Le guide officiel des Franco-Américains1 nous permet de retracer plusieurs individus de professions libérales mais pas les gens ordinaires qui travaillaient aux champs, dans les forêts, dans les mines et dans les usines. Examinons quelques cas pour mieux comprendre ce pan d’histoire presqu’oublié.

Émigration L'Islétaine
Le guide officiel des Franco-Américains nous permet de situer quelques notables originaires de L’Islet.

Amédée Bélanger, fils d’Onésime et d’Anexime Vaillancourt, né le 28 mars 1883, est marchand à Lowell (MA) en 1922. Il a épousé Eugénie Arvisais, est père de 4 enfants et membre des Artisans.

Amédée-A. Bernier, fils de Zéphirin et de d’Adèle Normand, né le 13 juillet 1877, est cordonnier à Biddeford (ME) en 1922. Il a épousé Ilda Lacharité. Il est membre de la Fédération Franco-Américaine.

Louis B. Caron, fils de Samuel et d’Eugénie Langlois, né le 7 avril 1879, est épicier à Lewiston (ME) en 1922, en 1927 et en 1935. Il a épousé Léda Thibault, est père d’un enfant et membre des sociétés Franco-Américaines.


Sylvio Caron, fils de Thomas et de Liza Méthot, né le 9 mai 1875, est entrepreneur à New Bedford (MA) en 1927. Il a épousé Rose-Anna Cournoyer et est le père de 4 enfants dont Roméo qui fut soldat. Il est membre des sociétés Franco-Américaines.

Eusèbe Cloutier, fils de Jean-Baptiste et de Madeleine Pelletier, né le 18 mai 1857, est marchand et manufacturier à Fall River (MA) en 1922. Il a épousé Eugénie Leclerc et est père de 2 enfants. Il est membre de la ligue des Patriotes, du cercle de Lacordaire, du club Calumet, du club Franco-Américain. Il est en affaires depuis 20 ans et établi ici depuis 27 ans.

Joseph-T. Fortin, fils de Théophile et de Clémentine Poitras, né le 7 janvier 1871, est architecte à Chicago (IL) en 1935. Il a dessiné les plans pour de nombreuses églises, écoles, couvents et édifices publics. Il a étudié chez les Frères des Écoles Chrétiennes de L’Islet. Il est membre des sociétés Franco-Américaines

Jean-Baptiste Gaudreau, fils de Jérôme et de Zoé Fortin, né le 27 décembre 1872, est pharmacien à Fall River (MA) en 1922 et en 1927. Il a épousé en premières noces Angélina Champagne et en secondes noces Clara Boivin; il est le père de 2 enfants. Il a fait ses études au collège commercial de L’Islet et a étudié en pharmacie à Boston. Il est membre des sociétés Franco-Américaines.

Wenceslas Giasson, fils du notaire Joseph-Onésime et d’Élisa-Célina Letellier, né le 20 mars 1876, est prêtre à New York en 1922, en 1927 et en 1935. Il est entré dans la Congrégation du Très Saint-Sacrement à Bruxelles en 1892. Il a prononcé ses vœux perpétuels à Erévoux (Ain) en 1897 et a été ordonné prêtre par Mgr Granito di Belmonte, nonce apostolique, le 20 décembre 1901 à Bruxelles dans l’église du Saint-Sacrement. Nommé économe de la maison de Bruxelles, il y demeura jusqu’en 1908, date de son départ pour New-York. Dans cette ville, il fut nommé chapelain de la Relique de Sainte-Anne, à la paroisse Saint-Jean-Baptiste. En 1912, il assista à la fondation de la Ligue Saint-Joseph à titre de chapelain. Il fut choisi comme aumônier par la succursale des Artisans Canadiens-Français Pierre-Julien-Eymard lors de sa fondation en 1914. La Société Saint-Jean-Baptiste le pria d’accepter la charge de chapelain en 1917.

Jules-J. Lavoie, fils de Michel et de Démérise Lebrun, né le 20 avril 1875, est épicier à Haverhill (MA) en 1927 et en 1935. Il a épousé Lumina Beaupré et est le père de 6 enfants.

Eugène-D. Morin, fils de Pierre et de Catherine Lamarre, né le 21 septembre 1851, est épicier à Brunswick (ME) en 1922, Il a épousé en premières noces Cordélia Benoît et en secondes noces Joséphine-Amélia Lebel. Il est le père de 5 enfants dont Wilfrid-H. et Maurice-A. qui furent soldats durant la première guerre mondiale. Il est membre de l’Union St-Jean-Baptiste d’Amérique et représentant depuis 1917.

Napoléon-G. Poitras, fils d’Anthime et de Zoé Jacques, né le 27 juillet 1868, est épicier à Haverhill (MA) en 1922. Il a épousé Honorine Cloutier et est le père de 6 enfants. Il est membre de l’Union St-Jean-Baptiste Amérique.

Joseph H. Thibault, fils d’Herménégilde et de Delvina Pelletier, né le 1 juillet 1890, est épicier Southbridge (MA) en 1927. Il a épousé Cécilia Breault et est le père de 2 enfants. Il fut soldat pendant la première guerre mondiale et passa 18 mois en France.

Toutes les personnes énumérées ci-dessus sont habilitées à voter et possèdent leurs maisons sauf pour Wenceslas Giasson.


1 Albert A. Bélanger, Guide Officiel des Franco-Américain 1922, 1927 et 1935, University of Southern Maine, Lewiston (ME), informations tirées du site Internet : https://pdfs.semanticscholar.org/ec6d/9e37655bbdf87fc4651b172416edb361d468.pdf le 6 janvier 2020. Ce guide a été publié annuellement de 1899 à 1940 et sporadiquement par la suite.



Espace publicitaire