Menu principal

Les plantes médicinales, des alliées pour la mère et l’enfant à naître
par Journal L'Attisée le 2016-06-01

Saviez-vous que plusieurs plantes médicinales sont non seulement sans danger pendant la grossesse, mais elles apportent également toute leur force pour nourrir et soutenir le corps pendant cette période de grands changements. En effet, lorsqu’elles sont bien choisies, les plantes peuvent aider à prévenir et soulager les malaises de grossesse, prévenir les fausses couches et les accouchements prématurés, ainsi que soutenir la mère physiquement et émotionnellement après l’accouchement. L’ortie, le framboisier, la viorne, l’avoine, le trèfle rouge et plusieurs autres sont des alliés précieux qui gagnent à être intégrés au quotidien.

Par ma pratique d’accompagnement à la naissance en herboristerie, je vise à outiller les femmes pour favoriser un déclenchement naturel à terme et réduire les interventions pendant l’accouchement. Par exemple, pour un premier accouchement, on sait que le déclenchement artificiel du travail double les chances d’une césarienne. L’utilisation des plantes médicinales pendant la grossesse devient alors une façon d’augmenter les chances de vivre un accouchement moins médicalisé. Que vous soyez enceinte, déjà maman ou que vous pensiez le devenir, venez en apprendre plus sur le sujet lors des différentes activités prévues cet été : fête de la plante médicinale (4 juin),

herbo-poussette (9 juillet) et cours prénatals (septembre). Pour les détails de cette programmation, offerte en collaboration avec la municipalité de Saint-Aubert, vous pouvez

consulter ma page Facebook www.facebook.com/catherineavardherboriste ou me contacter à accompagnante.herboriste@gmail.com ou 418 598-2452.

Catherine Avard, herboriste en périnatalité



Espace publicitaire