Menu principal

PORTAGE - reprends ta vie en main
par Journal L'Attisée le 2021-04-04

Portage offre ses services aux adolescents, aux adultes, aux femmes enceintes, aux mères avec de jeunes enfants, aux autochtones, aux toxicomanes souffrant de problèmes de santé mentale et aux individus référés par la justice, de toutes les régions du Canada. Portage aide les usagers à identifier la cause de leurs problèmes, à cibler les compétences générales pour y faire face et à élaborer les stratégies nécessaires pour les régler. 


Le Centre de Portage à Saint-Malachie s’adresse aux adolescents et jeunes adultes âgés de 14 à 21 ans. Nous sommes partenaires du projet Ensemble, on D-Tox qui vise à prévenir la consommation abusive de drogues et d’alcool auprès des jeunes 12-17 ans. Au cours des dernières années, une conférence a été offerte aux parents d’adolescents concernant la consommation abusive de substances. En voici un bref extrait : 

L’adolescence et les impacts d’une consommation problématique : 

L’adolescent est en développement (physiquement, émotionnellement, socialement…). Les différentes expériences qu’il vit construisent sa vision du monde, de lui-même, etc. 


Quand on parle de consommation abusive, il y a les impacts physiques que l’on connait déjà. Il y a aussi un autre élément important : la consommation abusive influence sa façon de voir le monde, de percevoir les gens et ses problèmes. Lorsque l’on parle de stratégies d’adaptation, on veut dire que face aux problèmes, certains adolescents vont avoir recours à la consommation de substances. 


Moins de 5 % des consommateurs développeront une consommation problématique. Chaque jeune est unique, chaque situation également. En effet, la consommation peut entrainer de nouveaux problèmes (école, justice…) et les problèmes peuvent amener une augmentation de la consommation.


Concrètement, qu’est-ce qu’on peut faire si le problème est déjà présent :

  • Être informés, intéressés et le démontrer.
  • En parler, nommer nos sentiments et inquiétudes.
  • Ne pas soustraire le jeune aux conséquences.
  • Être un modèle.
  • Maintenir des contacts réguliers (ou rétablir ceux-ci).
  • Maintien ou mise en place d’un filet de sécurité (personnes pouvant aider)


Des ressources à votre portée : 

L’aide d’un professionnel ou d’un service spécialisé peut être pertinent. L’intervenant en milieu scolaire peut évaluer la gravité du problème et référer à des organismes spécialisés en dépendance, s’il y a lieu. Des ressources existent autant pour le jeune que pour l’entourage.


En bref :

Si l’on souhaite aider une personne qui consomme abusivement des substances psychoactives (drogues ou alcool), il faut influencer son parcours de façon significative et positive. L’aide a comme objectifs de changer son regard et l’outiller à traverser les aléas de la vie sans chercher à fuir dans la consommation, à s’apaiser grâce à celle-ci, etc. Il est important de l’aider à découvrir à quels besoins répond cette consommation et quelles stratégies positives il peut utiliser.


Pour en savoir plus sur les drogues : https://www.quebec.ca/sante/conseils-et-prevention/alcool-drogues-jeu/connaitre-les-drogues-et-leurs-effets/cannabis/


Pour en savoir plus sur Portage : www.portage.ca.

 
Source : Nathalie Santerre, coordonnatrice Relations Partenariats Portage Saint-Malachie.




Espace publicitaire