Menu principal

Le grand départ
par Journal L'Attisée le 2021-05-08


Le mois de mai, avec sa fête des Mères à la clé, fait toujours surgir chez moi des bouffées de nostalgie, maman ayant depuis déjà quelques années tiré sa révérence. Voici un court texte inspiré d’une page de son enfance. Bonne fête des Mères! Si vous avez la chance d’avoir toujours la vôtre, prenez-en grand soin.

Le grand départ
Elle avait dix ans. Au milieu des malles remplies des vêtements et des effets de la famille, elle attendait la voiture qui la conduirait avec ses parents, frères et sœurs, à la gare. Son père avait fermé à clé la maison où la veille encore son insouciance guidait seule ses jeux d’enfant. Maintenant l’inquiétude, l’insécurité l’habitaient tandis qu’elle pensait à ce long voyage vers l’inconnu. En ce milieu des années 30, le trajet, de Sainte-Rosalie à Mont-Laurier, revêtait des allures d’expédition.

Elle a compris la raison de ce déménagement : un travail enfin là-bas pour son père. Le cœur gros, silencieuse, elle pensait à ses grands-parents et ses petites amies qu’elle laissait derrière elle, se demandait si ses sœurs, ses frères, tout aussi silencieux, étaient habités par la même angoisse.

Enfin vint la voiture, on prit le train, belle aventure quand même. Les paysages ont défilé durant des heures, pendant lesquelles chacun essayait d’imaginer ce qui les attendait au bout du périple. Elle s’endormit, appuyée sur son frère. Lorsque celui-ci la réveilla, elle sursauta : ils arrivaient à destination. Un serrement de cœur la prit.



Mots-Clefs

Rachel  Grou  départ  grand  
Espace publicitaire