Menu principal

Biennale de Saint-Jean-Port-Joli 2021
par Journal L'Attisée le 2021-07-02


5 duos d’artistes professionnels sont réunis pour 4 jours de rencontres créatives autour du thème « Sculpture + Textile ».


Du 22 au 25 juillet prochain, la Biennale de Saint-Jean-Port-Joli et la Maison des métiers d’art de Québec (MMAQ) convient les connaisseurs et les amateurs d’art à quatre jours de festivités et de rencontres artistiques foisonnantes en plein air, aux abords du Saint-Laurent. Sous la thématique « Sculpture + Textile », l’édition 2021 de la Biennale présente cinq duos d’artistes liés à Saint-Jean-Port-Joli et d’ailleurs au Québec. Ces derniers réaliseront une œuvre métissée inspirée par le travail d’une tisserande port-jolienne, pionnière au Québec, Mme Émélie Chamard.


Déjà, les artistes ont amorcé leur travail de recherche et d’idéation à distance. Ils seront réunis à Saint-Jean-Port-Joli à compter du 10 juillet pour passer en phase de création sur le terrain. Riches de profils et d’expériences diversifiés, les cinq binômes suivants prendront part à cette 7e édition :


  • Gabrielle Desmarais (joaillerie et sculpture sur métal) et Christian Michaud (sculpture contemporaine sur bois)
  • Paméla Landry (installation sculpturale) et Ryth Kesselring (textile et art sonore)
  • Michèle Lorrain (installation, dessin et vidéo) et Barbara Todd (textile et dessin sculptural)
  • Dominique Beaupré St-Pierre (sculpture végétale et verre) et Ivon Bellavance (installation textile)
  • Dionoski - Amélie Dion (design textile) et Mylène Michaud (art textile numérique)


Portés par le désir de mettre en valeur l’apport des arts textiles dans les sphères sociales, domestiques, mais aussi en tant que discipline artistique en soi, les deux coproducteurs ont choisi de rendre hommage à la tisserande port-jolienne Émélie Chamard. « Il sera fort intéressant de voir comment les artistes s’inspireront du travail et de la vie de cette artisane reconnue pour créer leur œuvre » a commenté Charles Robichaud, président de la Biennale. Thierry Plante-Dubé, directeur de la MMAQ a ajouté que « ce sera également une excellente occasion d’initier les visiteurs à l’art textile et de démontrer la polyvalence des fibres, qu’elles soient naturelles ou synthétiques, et qu’elles soient utilisées pour des oeuvres ou encore des objets utilitaires ».


Outre la co-création des artistes en direct, le public est convié à deux spectacles musicaux avec les autrices-compositrices-interprètes Maude Audet (23 juillet) et Emilie Clepper (24 juillet). La programmation complète comprendra également des ateliers pour toute la famille, des conférences, des expositions et des tables rondes, est en cours d’idéation et sera dévoilée en juillet prochain. L’événement se tiendra au parc des Trois Bérets à la Vigie de Saint-Jean-Port-Joli, et aux alentours, principalement à l’extérieur. L’entrée est libre et ouverte à tous.


La 7e édition de la Biennale de Saint-Jean-Port-Joli est présentée en coproduction avec la Maison des métiers d’arts du Québec. Elle est rendue possible grâce à l’apport des partenaires suivants : la municipalité de Saint-Jean-Port-Joli, Hydro Québec, Patrimoine Canada, la députée Marie-Ève Proulx, Manu Atelier Culinaire, le Motel Blanche d’Haberville, le Musée maritime du Québec et Raymond Chabot Grant Thornton.


À propos de la Biennale

Présentée tous les deux ans depuis ses débuts en 2009, la Biennale de Saint-Jean-Port-Joli est un événement ouvert à toutes les pratiques de sculpture, des plus traditionnelles aux plus audacieuses. Durant quatre jours, à travers divers rendez-vous artistiques, elle met en relation des artistes de la région et d’ailleurs (duos de co-création), les connaisseurs et les amateurs d’art, dans le but de générer des rencontres créatives, interculturelles et humaines foisonnantes. Dans un décor enchanteur, aux abords du fleuve Saint-Laurent, règne une ambiance festive, détendue et inclusive où les visiteurs sont plongés au cœur du processus créatif des duos d’artistes invités. À ce jour, près de 100 artistes provenant de diverses régions, pays et cultures ont pris part à l’événement. 


Emilie Robitaille, UNE. communication stratégique



Espace publicitaire